Solidarité avec le Rif : Les Amazighs algériens se mobilisent…..Sans le MAK !

635

Au même moment où le Hirak du Rif connait une grande répression de la part du Makhzen, suite aux nombreuses arrestations de ses leaders, plusieurs voix s’élèvent de la part des mouvement berbères algériens, en Kabylie notamment, pour marquer une certaine solidarité envers le peuple du Rif ! 

Ce qui est toutefois surprenant, c’est le retrait total du MAK et sa non implication dans ces mouvements de solidarité. Nous avons déjà expliqué les raisons et le pourquoi du comment de ce comportement de « neutralité » du MAK lors de l’un de nos éditos, on n’y reviendra donc pas là-dessus dans le détail.

La non participation du MAK à ces mouvements de solidarité pour le Rif en terre Kabyle vient donc appuyer la thèse disant que le MAK ne fait que répondre à un agenda étranger, rédigé par les les extrémistes de droite française et nostalgiques de l’Algérie française et chrétienne, assisté par le Makhzen, et supervisé par Israël. Aujourd’hui, le MAK est plus proche du Makhzen et du Roi Mohammed VI, qui arrête et torture les militants berbères du Rif, que du Hirak Rifain qui partage une grande partie de la Doctrine berbériste. Cela nous pousse, effectivement, à se poser des questions sur les réelles motivations du MAK et de son leader Ferhat M’henni.

Pour finir, on ne s’étonnera guère si le MAK récupère, via ses relais médiatiques, ces manifestations de solidarité prévues à Tizi-Ouzou et à Bejaia le 12 du mois en cours. Et pour cause, le parti autonomiste, s’est fait expert en manipulation d’opinion. Le procédé est toujours le même ; envoyer quelques militants à chaque événement organisé en Kabylie afin de se cacher derrière des foules mobilisées pour d’autres idées, et de poser avec le pseudo-drapeau kabyle, dans le but de se fabriquer une pseudo-popularité qui n’est, au fond, qu’artificielle et insignifiante en Kabylie.