Médias : L’étrange partenariat entre « TSA » et un média relais du Makhzen !

4402

TSA, Tout Sur l’Algérie, le premier média francophone algérien sur internet, vous connaissez ? Un journal électronique qui ne cache plus sa haine de l’Algérie en s’associant officiellement avec l’un des relais médiatiques du Makhzen, Le Desk. Un partenariat qui fait tomber le masque de ce journal dirigé depuis Paris.

Ce média électronique qui jette son venin sur l’Algérie à longueur de journée, excelle bien évidement dans « l’Algerian Bashing », seul terrain ou il semble capable d’exprimer l’étendu de son « talent ». Desormais, à travers ce partenariat avec le média marocain « Le Desk », TSA ne peut plus maquiller ses positions anti-algériennes, déjà très bien connues pour les habituels lecteurs de ce pseudo-média algérien. Dirigé depuis Paris, TSA ne s’en cache plus, il a décidé de faire de la haine, exprimée haut et fort envers l’Algérie, son fond de commerce.

L’annonce a d’abord été faites par le journaliste marocain, Ali Lmrabet, opposant au Roi et harcelé depuis plusieurs années par Rabat, maintenant exilé à l’étranger, avant que la nouvelle s’officialise, à travers notamment les échanges d’informations entre les deux sites, et l’apparition remarquée d’articles du DESK sur la une du média « Algérien » et vis versa.

La rubrique internationale étant désormais consacrée à la propagande Makhzeniste sur TSA, la voie est ouverte à ce média marocain, fortement hostile à l’Algérie, pour exprimer et déployer sa propagande Makhzeniste de bas étage afin de manipuler l’opinion du lecteur algérien, cela dans le seul but de réaliser le fantasme de Mohamed VI et de ses sbires, celui de voir le feu embrasé l’Algérie.

Nasser Bourita

Pour comprendre l’ampleur de cette affaire, il faut d’abord savoir qui contrôle réellement « Le Desk ». A l’instar de l’ensemble des médias marocains, ce journal électronique tient une ligne éditoriale offensive envers l’Algérie et son peuple, et bien évidement s’oblige à se censurer sur l’amer quotidien des marocains, rien de surprenant. Lancé à l’été 2015, Le DESK, se retrouve très vite en difficultés financières, et sera ainsi contraint de baisser rideau une année et demi plus tard, en Octobre 2016. Toutefois, le média a très vite été récupérer par Maroc Telecom sous l’égide de Nasser Bourita, diplomate marocain et actuel ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale du Maroc dans le gouvernement El Othmani. C’est là ou réside la particularité de ce média, et le lien est tout de suite établi, il n’y a nul besoin de faire un dessin pour comprendre la corrélation de ce média et de sa mission envers l’Algérie. Comment des journalistes qui se disent algériens, peuvent coopérer avec un « partenaire » contrôlé par les personnalités les plus influentes du système du Makhzen ? Quel genre d’informations seront désormais diffusées dans les maisons algériennes ?

Un partenariat plus que douteux donc pour TSA, qui s’allie directement au Makhzen, et qui finalement rejoint sa ligne éditoriale, celle du mensonge et de la manipulation. Notre devoir est d’éveiller les consciences des Algériens, et les prévenir sur les jeux troubles qui sont menés autour d’un pays dont beaucoup de gens veulent voir définitivement sombrer dans la violence et la terreur. Algériens, réveillez-vous !