Hirak Rifain : Djamel Alilat libéré et expulsé vers l’Algérie

556

Les autorités marocaines ont procédé cet après-midi à l’expulsion de Djamel Alilat, le journaliste d’El-Watan, arrêté dimanche soir dans le Rif où il avait été envoyé par son journal pour couvrir la contestation qui vit la région depuis plus de six mois. 

«Un ressortissant de nationalité algérienne a été expulsé lundi du territoire marocain en application des dispositions de la loi n° 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au royaume du Maroc», indique un communiqué de la province de Nador repris par l’agence marocaine de presse MAP.

La même source ajoute que «cette décision a été prise après que la personne en question a effectué une couverture médiatique sans autorisation préalable des autorités concernées».

Par ailleurs, la presse sévissant aux ordres du Makhzen s’est accaparée de l’arrestation de Alilat pour en faire le bouc émissaire de ces événements, accusant ainsi le régime algérien de machination. La question qu’on pose à ces propagandistes, est la suivante : Comment un journaliste farouchement opposé au régime algérien peut-il servir d’espion ? Pire encore, comment les autorités marocaines ont-elles pu libéré aussi rapidement Alilat s’il avait des visées manipulatrices ? Décidément, le Makhzen ne sait plus où donner de la tête pour embobiner son peuple.