Environnement: Donald Trump se retire de l’accord de Paris, Macron lui répond !

264

Cet accord fait partie de l’héritage de Barack Obama que le président américain Donald Trump a promis de défaire durant sa campagne électorale, au nom de la défense des emplois américains. Promesse tenue, il se retire des accords de Paris.

C’est une nouvelle qui a fait tremblé le climat mondial, le locataire de la maison blanche, Donald Trump,  a annoncé jeudi 1er juin 2017, aux alentours de 21h ( heure parisienne) la sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris, sur le climat. Après plusieurs semaines de doutes, le président Américain rend finalement le verdict tant attendu par le monde entier.

Au risque de provoquer un réel choc, notamment au près des 194 autres pays signataires, ce dernier tient promesse qu’il avait tenue durant sa campagne électorale. « Afin de remplir mon devoir solennel de protection de l’Amérique et de ses citoyens, les Etats-Unis se retireront de l’accord de Paris sur le climat », s’exlame t-il depuis la maison blanche.

Il ajoute également : J’ai été élu pour  représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris » ajoute t-il. Il assure agir au nom de la défense des emplois américains.

Coup politique pour Emmanuel Macron ou bonne communication ?
Aussitôt la nouvelle annoncée, par Trump, le président de la république française Emmanuel Macron répond, en intervenant à la télévision jeudi soir autour de 23heures3 ( heure française), soit deux heures après le verdict.

Il s’exprime d’abord en français, puis en anglais sur un ton posé, le président français s’est adressé au monde entier et plus spécialement au-delà de Trump, aux Américains. Ces derniers étaient 60% à souhaiter que leur pays reste dans l’accord de Paris, même si 55% des républicains américains souhaitaient, eux, en sortir. L’allocution in english de Macron n’a pas laissé le monde indifférent et notamment son appel aux scientifiques et aux ingénieurs les invitant à venir en France, a  été diffusée en direct outre-Atlantique.

Quant à son «Make our planet great again»  belle conclusion, reprise dans un visuel pour les réseaux sociaux, il s’est rapidement diffusé de façon virale un peu partout dans le monde .

RD