Dialogue Inter-Libyen : Succès retentissant de la diplomatie algérienne en Libye

3071

Fidèle à son rôle de stabilisateur dans la région de l’Afrique du Nord et au Sahel, l’Algérie continue de déployer tous ses efforts afin de régler le conflit Libyen dans le calme, la sérénité et la paix, en préservant l’unité du peuple Libyen frère. 

Énième démonstration de force de la diplomatie Algérienne en Libye. En mission pour encourager le dialogue inter-libyen, Abdelkader Messahel, ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, a effectué une tournée à travers la Libye afin d’écouter toutes les parties prenantes du conflit, mais aussi pour jouer le rôle de médiateur, mettant au centre des débats la négociation entre libyens et mettre en avant la réconciliation nationale comme solution de sortie de crise.

Le ministre algérien, accompagné d’une forte délégation, a rencontré plusieurs personnalités politiques, militaires et civiles dans le cadre d’une tournée qu’il effectue pour rapprocher les vues des belligérants libyens en faveur d’un règlement pacifique de la crise.

Messahel a ainsi entamé une tournée en 5 étapes, Mercredi, il avait visité les villes d’El-Bayda et de Benghazi (est de la Libye), avant de s’envoler vers Tripoli puis Misrata.

A Misrata, Messahel a reçu un accueil extrêmement chaleureux, de la part de la population locale, et de ses représentants politiques, l’ayant reçu comme un véritable héros. Le ministre a ensuite visité dans la journée la ville de Zenten et la capitale Tripoli où il s’est entretenu avec des responsables politiques libyens, des notables et des personnalités influentes tant sur les scènes locale et nationale.

Des efforts incessants sont consentis par l’Algérie, depuis le début du conflit, pour rapprocher les positions des frères libyens en faveur d’un règlement politique durable de la crise dans ce pays, à travers le dialogue inter-libyen inclusif et la réconciliation nationale, à même de préserver l’intégrité territoriale de la Libye, son unité, sa souveraineté et la cohésion de son peuple.

Au final, l’Algérie, à sa tête Abdelkader Messahel, peut se targuer de la réussite de cette tournée, qui a été fortement saluée par l’ensemble des Libyens, félicitant ainsi l’initiative Algérienne, fidèle à ses positions, de paix, de fraternité et de souveraineté des peuples, qui continue d’œuvrer pour la stabilité de la région.