Deuil: Dihya Lwiz la romancière kabyle est décédée

1280

Dihya Lwiz (Louiza Aouzelleg), une romancière et poétesse kabyle, est décédée ce matin vendredi 30 juin 2017. 

On retiendra qu’elle était polyglotte et écrivait en tamazight , en arabe et en Français . Dihya Lwiz est décédée ce matin, vendredi 30 juin 2017 dans son village natal, à Ighzer Amokrane ( wilayas de Bejaïa)

A 32 ans tout juste, la défunte a lutté courageusement contre sa longue maladie jusqu’à son dernier souffle.

Dihya Lwiz était vue comme un symbole et l’espoir de relève très prometteur dans la littérature algérienne.

A ce titre elle a écrit plusieurs romans en Tamazight, en arabe et en français. Son dernier roman « Igenni d tmurt », sorti récemment, a reçu le prix Mohamed Dib 2016.

Les messages fusent sur les réseaux sociaux afin de s’associer à la douleur de ses proches .

Qu’elle repose en paix.

La rédaction