Théâtre: Alain Degois, véritable capteur de talents

54

Bon nombres d’humoristes nous font marrer et font nos soirées, allant de Jamel Debbouze à Arnaud Tsamere en passant et bien d’autres… mais nous ignorons parfois qui est à l’origine de leur succès outre leur talent bien évidemment.

Sa compagnie, le Déclic Théâtre de Trappes, a servi de réel tremplin à bon nombre d’humoristes.

Parmi les plus connus on retient ces noms :  Jamel Debbouze,  Arnaud Tsamere, Issa Doumbia, Andy Pimor. Tant de comédiens et d’humoristes qui ne cessent de rappeler à quel point Alain Degois, alias « Papy », a compté dans leur carrière. leurs points communs? Tous ont débuté, adolescents, par les traditionnels cours d’improvisation du Déclic Théâtre de Trappes (Yvelines), sa compagnie ;une chance  pour ces enfants de quartiers.

A 54ans, « Papy » a confié la direction du théâtre à Mélanie Lemoine. Après avoir, durant vingt ans, poussé de nombreux  collégiens à essayer cet exercice d’impro  « La forme associative oblige à toujours se battre pour décrocher des subventions. La lutte fatigue. Je ne voulais plus être dépendant des politiques, devenir aigri, avec le sentiment d’avoir tout vu, tout vaincu. Il faut savoir partir », explique-t-il, au quotidien Le monde.

Le but d’Alain a toujours été clair, soutenir le talent des jeunes de quartiers. C’est un homme  aux qualités humaines rares, on le décrit comme une personne joviale, tutoyeur de nature, très proche de la banlieue, où il a grandi et travaillé pour tenter de donner une chance à ceux auxquels on répète qu’ils n’en ont pas (il a écrit un livre, Made in Trappes, éd. Kero, 2013). Malgré son départ, sa volonté de soutenir le talent des jeunes des quartiers reste inchangé.

Quelle chance pour tous ces humoristes aujourd’hui reconnus dans la sphère de l’humour, d’avoir « Papy » auprès d’eux, il continue d’ accompagner des artistes en développement…

Avis à tous les amateurs de théâtre, passez par la case  » Alain Degois » pour percer.

RD