CHAN 2018 : L’Algérie éliminée, Y a-t-il une logique à la FAF ?

780

Si les quelques 320 footballeurs qui évoluent au championnat professionnel de ligue Une, ne remplissent plus les conditions de l’EN, notamment pour les 70 joueurs environs, qui sont plus ou moins expérimentés sur le plan continental avec leurs équipes qualifiées aux différentes échéances internationales telles que, Es’Sétif, Mc’Alger, Usm’Alger et le Na’hussein dey.

Il semble que la fédération algérienne de football, aurait miraculeusement trouvé la solution aux alentours de plus petit quartier d’Alger à Hydra, puisque neuf parmi les athlètes sélectionnés relèvent tous du même effectif du club de Paradou. Ce dernier, qui vient d’accéder à la première division, sous l’égide de son président qui n’est autre que le nouveau patron de la FAF, une situation qui fait objet d’une grande polémique chez la communauté sportive.

En effet, il serait peut-être à l’origine de ce désastre lors des éliminatoires de la CHAN de 2018, contrairement à la version des optimistes qui veulent rendre cette disqualification plus légitime, et contre qui SVP?  En plein guerre civile sans domiciliation, ayant aucune ressource financière ni même un championnat régulier depuis plusieurs années et encore moins un ministre qui les motives avant chacune de leurs sorties, les Libyens parviennent tout de même à nous battre et de quelle manière ? En Aller-retour. Mais reste à savoir, comment pour un président avec une telle logique a pu réussir une accession à la division une, en espace de sept années seulement depuis la création de son club en 1994? Bref, a quelques jours seulement avant le début du championnat professionnel en plein milieu des litiges qui règnent au château de Dely Ibrahim, sans que personne ne sache exactement qui prendra le contrôle de son organisation, s’agit-il d’un président de ligue nationale qui condamne publiquement les propos de son président de fédération  en contrepartie aux communiqués de la faf ? Ou bien les organes d’une fédération hantée par les rumeurs de démission faisant allusion aux membres élus en raison de la prise d’initiative sans l’approbation des exécutifs ?, mais ce qui est certain, c’est qu’il serait plus sage de reporter ce coup d’envoi plutôt que de finir avec les culpabilités sur le sort de nos jeunes pauvres supporters.

 B.Abderrezak